• l'équitation psychomotrice: c'est quoi?

     

    « L’être humain est un être psychomoteur à prendre dans sa globalité. Il se construit globalement à partir du lien entre ses dimensions  affectives, cognitives et motrices (corporelles), qui se différencient progressivement sans jamais se séparer »  Catherine Saublens : l’Association de la psychomotricité et du poney : une aventure extraordinaire.l'équitation psychomotrice: c'est quoi?

    C’est une façon agréable et différente de pratiquer l’équitation pour les enfants entre 2 et 12ans.

    Les séances d’équitation psychomotrice n’ont pas pour but de faire des cavaliers émérites et de former des compétiteurs. Elles recherchent avant tout le bien-être et l’éveil de l’enfant à travers la relation avec le poney tout en lui inculquant la responsabilité d’un animal.

    Ces séances peuvent être faites en complément de séances d’équitation pure. Elles ne peuvent qu’apporte un plus, bénéfique à la pratique de l’équitation.

     

    L’équitation psychomotrice  permet  à tous les enfants de pouvoir s’éveiller émotionnellement et corporellement à travers une activité ludique partagée avec les autres enfants et avec les poneys.


    l'équitation psychomotrice: c'est quoi?Les séances permettent au jeune cavalier d’apprendre et de développer  sa motricité à travers l’expérience et l’action. Le poney est le compagnon de l’action de l’enfant, il le fait  évoluer  à travers le jeu tout en l’accompagnant aussi bien à pied que monté.

    Lors des séances  d’équitation psychomotrice les enfants évoluent soit seul soit en binôme avec un poney, chacun y trouve ce qui lui convient  afin de progresser à son rythme : les enfants évoluant sur des parcours matérialisés  ou des jeux avec différents action à faire  (se pencher, attraper, lancer une balle, déplacer un objet, marcher sur un tronc etc…), travaillent leur motricité tout en s’amusant.

    L’équitation psychomotrice développe chez l’enfant :

    • La connaissance de son schéma corporel 
    • La latéralité
    • La construction de l’espace
    • la notion de temporalité
    • La gestion de ses émotions
    • L’estime de soi

     

    A travers ces notions les séances d’équitation psychomotrice apportent à l’enfant :

    • Le contrôle de ses émotions (apprendre à canaliser son agressivité, son trop plein d’énergie  ou au contraire maitriser sa peur, ses appréhensions…)
    • La confiance, en soi, en  l’autre,
    • Le respect des règles et consignes, de l’autre, de l’animal, du matériel…
    • Le développement de l’attention, de l’écoute et de la mémoire (savoir bien écouter les consignes pour bien mémoriser le parcours et les actions à faire…)
    • Le développement de l’autonomie et la recherche de réponses adéquates en fonction de la situation,
    • L’apprentissage du partage et de l’entraide (situation du binôme), se gérer au sein de l’équipe formée par les 2 enfants et le poney)
    • Le tonus
    • Une détente, un bien-être
    • Le plaisir du jeu à travers l’imagination et les situations présentées.
    • L’attention et les soins à apporter à l’animal

    l'équitation psychomotrice: c'est quoi?

     

    Durant les séances, les enfants sont en libre recherche de leur  solution (plusieurs solutions étant recevables pour un même item) :

     Les actions à faire sont présentées et montrées en amont, puis chacun essaie de trouver sa réponse. Seules les réponses dangereuses seront «  expliquées et corrigées» par l’enseignante :

    Par exemple pour descendre de son poney, l’enfant choisit de le faire par la droite…. Pas de danger ! Action encouragée car elle aide à la latéralisation.

    Si l’enfant garde le pied dans l’étrier : danger ! Il risque de rester bloqué avec son pied. L’enseignant va donc s’attacher à ce que l’enfant oublie cette solution.

     l'équitation psychomotrice: c'est quoi?

    C’est à travers cette pédagogie de la découverte et active que l’enfant prend confiance en lui, en ses capacités et devient autonome.

     

    Avec les séances d’équitation psychomotrice les enfants abordent et pratiquent toutes sortes de notions : attraper, lancer, ramper, monter, descendre, diriger son poney, sauter sur un ou 2 pieds, tourner, faire tourner son poney, marcher précisément, suivre, pousser, tirer etc. , ainsi que toutes les notions spatiales : dedans, dehors, vers, derrière, dessus, dessous, gauche/droite, faire le tour, passer entre etc.

     

    Les séances d’équitation psychomotrice ne sont pas néfastes pour le développement physique de l’enfant car l’allure la plus souvent utilisée est le pas. A contrario, c’est même bénéfique à sa santé, étant donné que le pas sollicite grandement  et en douceur tous les groupes musculaires et permet de travailler sur le tonus de maintien.

    Le travail au trot(dans sa durée et  dans son intensité) est abordé à des degrés divers en fonction de l’âge des enfants (pas du tout ou quelques foulées pour les 2/3ans) un tour ou 2 pour les 4/6ans , plus pour les 7/12ans…

    Le galop n’est pratiqué que ponctuellement par les plus grands.

     

    Séance type :

     

    Afin de coller au mieux à l’enfant et son rythme les séances durent 2h. Ça parait long ! Certes !mais au moins l’enfant a la possibilité de prendre le temps d’apprendre grâce à des intensités différentes dans la séance et d’appréhender l’animal et l’activité.

     

    Les séances sont souvent basées sur le même schéma :

     

    • Préparation des poneys : pansage et mise du harnachement : cela permet de rentrer en contact avec l’animal (et l’enfant  a le temps d’aller vers lui)

    La préparation est un moment important de la séance où l’enfant prend plaisir à s’occuper du poney et pour une fois c’est lui qui apporte un soin à un être vivant (en général c’est l’enfant qui est l’être soigné par les adultes)

     

    • Exercice à pied de conduite du poney dans toute l’espace de travail . travail de l’attention auditive, de l’inhibition et connaissance corporelle ou du matériel équestre: les enfants promènent leur poney pendant que la musique se fait entendre. Lorsque la musique s’arrête, les enfants s’arrêtent et doivent arrêter leur poney. Puis à la demande ils montrent une partie de leur corps, puis l’équivalent sur le copain et/ou sur le poney. Pour les plus grands, les questions peuvent concerner le matériel qui équipe le poney. La marche reprend quand la musique repart.
    • Séance de « galipettes » : les enfants vont s’essayer à des acrobaties sur un poney arrêté, tenu en main. A l’aide du trampoline ils vont monter sur le poney puis glisser ou faire une roulade pour redescendre du poney et se réceptionner sur le matelas.

    Cet exercice permet à l’enfant de prendre confiance en lui, au poney, de travailler son aisance et son agilité ainsi que de dédramatiser la chute.

     

    • Jeu ou parcours psychomoteur. L’histoire et les actions à réaliser sont expliquées et montrées aux enfants. Puis ils s’élancent chacun leur tour sur le parcours proposé.

    Il suffit de 10/15  minutes pour que tout soit bien compris (consignes, règles, ordre de  rotation, organisations etc…) par les enfants, puis ils « roulent » de façon quasi autonome sur le circuit. L’intervention de l’enseignante se fera de façon ponctuelle et personnalisée afin d’aider un enfant à faire un geste qu’il a du mal ou peur d’effectuer ou pour aider à trouver une solution moins dangereuse que celle trouvée par l’enfant.

     

    • Possibilité de faire quelques tours ou quelques foulées de trot(ou galop pour les plus grands), accompagnées pour les plus jeunes ou les plus peureux, puis retour au calme avec un câlin au poney.
      • Pansage et soins au poney, rangement du matériel.

     

     

    l'équitation psychomotrice: c'est quoi?

     

    Les enfants sont libres d ‘expérimenter les situations et sont rarement obligés de façon formelle d’exécuter l’action. L’enseignante leur propose l’activité  si l’enfant refuse, elle essaie de comprendre pourquoi et propose une situation plus adaptée à l’enfant.

    Au bout de la séance, l’enfant récalcitrant aura réussi à faire toutes les activités plus ou moins aménagées. Il fera mieux la prochaine séance car plus en confiance, il connaitra ce qu’on attend de  lui.

    Les leçons sont en petit nombre de cavaliers afin  que l’enseignante  ait l’attention nécessaire  à chaque enfant.

    De plus, les petits groupes facilitent  l’entraide, les échanges et les relations entre les enfants.Valeurs fortement recherchées pas l’'Ile aux Poneys.

    l'équitation psychomotrice: c'est quoi?

     émission Tibaba sur Réunion 1ère sur l'équitation psychomotrice à l'Ile aux Poneys

    227 S'éveiller par l'équitation from BLABLA PROD on Vimeo.

     

    « journée sport et santé du 19 août 12 à st Paulportes ouvertes du 7 octobre 2012 »

    Tags Tags : , , , ,